Accueil Mandalas       Psychothérapie      Galeries de créations     Liens          Me contacter

 
MANDALAS

 

Approche psychologique

 

Ce qui est dessiné, c'est ce qui ne peut se dire.....

 

Carl Gustav Jung

 

Actuellement, de nombreux intervenants impliqués dans une relation d'aide expérimentent les vertus du mandala, tant dans un contexte "thérapeutique" que de "développement personnel". Certains thérapeutes pensent que par la création de formes symboliques circulaires, les patients peuvent exprimer leur état ou niveau d'intégration psychologique.

La première ouverture dans l'utilisation thérapeutique du mandala vient de Carl Gustav Jung, psychiatre suisse et élève de Freud. Ayant découvert lui-même les mandalas à une période difficile de sa vie, il s'en est servi comme source de guérison et les a utilisés dans sa pratique professionnelle en psychanalyse. Pendant une longue période de sa vie, il dessina des mandalas, observant sa propre transformation personnelle dans les oeuvres que son inconscient lui dictait. " Mes dessins de mandalas étaient des cryptogrammes sur l'état de mon "Soi", qui m'étaient livrés journellement. Je voyais comment mon "Soi", c'est-à-dire la totalité de moi-même, était à l'oeuvre". (Jung, 1965)

Carl Jung avait observé que dans des situations de trouble, de désorientation, de perplexité, voire de dissociation ou désintégration psychique, de nombreux malades étaient amenés à dessiner spontanément des formes circulaires semblables à des mandalas. Il y voyait "une tentative d'auto guérison, dictée par la Nature, qui n'est pas issu d'une réflexion consciente mais plutôt d'une impulsion instinctive". Le mandala est alors un schéma ordonnateur qui vient se poser au-dessus du chaos psychique, ce qui aide chaque contenu, chaque élément de la personnalité, à trouver sa place. Sa forme circulaire marque une limite, une protection.

Nous avons vu que depuis les origines, certains symboles, comme le cercle, sont utilisés dans un même contexte malgré des différences de cultures, d'histoires et de croyances. Jung a nommé ces symboles et motifs universels des "archétypes".

Pour Jung, le mandala est la représentation archétypique du centre de notre personnalité en tant que totalité psychique, ce qu'il appelle le Soi. "Le Soi est non seulement le centre, mais aussi la circonférence complète qui embrasse à la fois conscient et inconscient"( Jung, 1970). Comme le mandala décrit et symbolise la totalité psychique, la protège, la défend contre l’extérieur et cherche à concilier les oppositions intérieures, il constitue aussi un véritable symbole de l’individuation. L’individuation est le processus par lequel, selon Carl Gustav Jung, un être devient un "un-dividu" psychologique, c’est-à-dire une unité autonome et indivisible, une totalité.

Le mandala peut nous aider à voir ce qui se passe en nous, voir comment nos énergies intérieures fonctionnent.

Il y a en chacun d'entre nous une multitude de désirs, d'espoirs, de craintes, de blessures et de capacités latentes qui doivent être reconnus et traités consciemment si nous espérons  grandir,  apprendre de nos expériences de vie.

Comme nous ne pouvons pas voir directement dans notre inconscient, nous avons besoin d'une sorte de miroir. Le mandala nous le fournit, et permet de trouver son "milieu", de se recentrer, de trouver le chemin de son "ordre intérieur" en dehors de celui-ci. Il nous aide à intégrer divers éléments qui parfois s'opposent ( les émotions vs la raison, le corps vs l'esprit, ...), nous permettant de voir comment ces différentes parties se complètent et forment notre totalité intérieure. Il nous aide à intégrer les diverses expressions de nous-mêmes en nous ressaisissant à l’intérieur du cercle bien délimité de notre identité personnelle. Nous pouvons ainsi équilibrer les forces dynamiques en nous de manière plus conformes à nos besoins réels. La création d'un mandala est une expérience structurante et enrichissante qui nous aide à faire le point.

Créer un mandala met en jeu plusieurs éléments. Notre corps est impliqué dans l'acte mécanique de dessiner, dont les mouvements délicats  éprouve notre système nerveux différemment que dans beaucoup de  nos actes quotidiens. Nos modèles mentaux sont reflétés dans les formes spécifiques et les structures inclus dans le cercle;  nos sentiments sont reflétés au travers des couleurs utilisées. Au cours de cette rencontre avec le mandala et nous-même, placée sous le signe de la créativité, nous laissons de côté les idées et les concepts, pour vivre les images et les perceptions, sans chercher à vouloir absolument décrypter intellectuellement le dessin, à "mettre en mots".

Même si vous ne dessinez pas un mandala vous-même, vous pouvez colorier ou contempler un mandala qui vous "parle", faisant ainsi émerger des informations des profondeurs de votre être.
 

 

Extrait du Livre: C.G. JUNG ET LA SAGESSE TIBETAINE: ORIENT OCCIDENT

par Radmila Moacanin, aux Editions Le Relié Poche

 

"(...) A mesure  que se crée la personnalité élargie, la conscience s'épanouit et se transforme, et un nouveau centre de la personnalité émerge - le Soi -, tandis que diminuent les tendances de l'ego. Le nouveau centre attire alors à lui, à la manière d'un aimant, tout ce qui appartient en propre, véritablement et authentiquement, à la personnalité, tout ce qui fait son unicité. L'intégrité et l'unité de l'individu s'établissent progressivement, à partir de ce plan originel et fondamental, et tout ce qui est inessentiel, superflu et imposé tombe de lui-même. A ce stade, l'ego, qui s'est développé en réponse aux pressions et aux diktats du monde extérieur et de l'environnement culturel, se soumet, et laisse se manifester les pressions, aspirations et exigences du monde intérieur de l'individu: il laisse s'exprimer l'être intérieur, l'âme, le Soi. Ainsi l'ego se trouve-t-il sacrifié au profit du Soi; l'existence terrestre a acquis un sens, l'individu est entré en contact avec le spirituel. Sa condition initiale inconsciente s'est transformée en conscience supérieure et le cercle de la personnalité, dont le mandala est le symbole, a été bouclé, accompli. (...)"

 

    support de méditation

 

 

Introduction

Généralités

Les origines

Le cerveau droit

 

Utilisations

Approche Psychologique

Support de Méditation

Outil de Pédagogie

 

Dessin et coloriage

Le langage des couleurs

Quelques conseils

Modèles à colorier

 

 

 

 

 

"Le fond de l'âme est nature et la nature est vie créatrice."

Carl G. Jung

 

 

" Je suis le peintre de mes couleurs. Je suis la source de tout ce que je vis, de tout ce que je vois. Je vis dans la bulle de mon filtre mental; chaque fois que je réussis à rendre plus transparente la vitre qui me sépare du monde je me sens plus unie à lui."

Paule Salomon