Accueil Mandalas       Psychothérapie      Galeries de créations     Liens          Me contacter

 
MANDALAS

 

 

 

Lorsque l'on regarde une pomme, l'hémisphère gauche catégorise rationnellement la pomme comme fruit rond de nos campagnes, proche de la poire: il recense les différentes variétés, se comporte en bref comme un dictionnaire.

Lorsque l'on regarde une pomme, l'hémisphère droit associe la pomme à la tarte aux pommes, au souvenir de la tarte aux pommes de votre grand-mère, à l'été, etc..

 

 

 

      Un peu de théorie.......

 

Notre cerveau est composé de deux hémisphères, le gauche et le droit. Deux cerveaux en un, deux cerveaux aux fonctions différentes, deux cerveaux complémentaires reliés par le corps calleux. En résumé, l'hémisphère gauche décompose les problèmes et analyse. L'hémisphère droit s'intéresse au tout et innove.

   Un fonctionnement optimal du cerveau serait celui dans lequel les deux côtés se répondent et coopèrent en permanence, de manière harmonieuse et efficace. En effet, si chacun des deux hémisphères joue sur des registres différents, c'est bien leur complémentarité qui donne à la pensée toute son efficacité et sa flexibilité. L'un a besoin de l'autre, aucun des deux ne peut fonctionner seul tout à fait efficacement. On commence aujourd'hui à comprendre à quel point la communication inter hémisphérique est essentielle à l'accomplissement de la personnalité....

 

Contrairement à la tradition orientale, notre culture occidentale   ( et notamment au travers de notre éducation scolaire), par son désir d'efficacité et de rendement, privilégie très fortement le développement des facultés de notre cerveau gauche, qui du même coup a été qualifié de "dominant".

 Ce dernier est le cerveau de la parole, de la logique, analytique et rationnel, celui qui organise, qui standardise, qui nous permet de rester "réaliste".

Il semble destiné à régler les rapports conventionnels avec le monde extérieur.

Il traite les informations de façon linéaire et séquentielle (notion du temps), en décomposant un tout en ses différents éléments.

Faisant une chose à la fois, il est limité dans le temps et l'espace.

 

L'hémisphère droit est le centre du traitement visuel et spatial (images), de l'intuition globale, de l'analogie, de la synthèse, reconnaissant les relations entre les éléments séparés, qui perçoit d'emblée les choses et les situations, sans les analyser ni savoir les nommer.

C'est lui qui intervient dans le rappel des souvenirs, dont il organise la séquence chronologique, et dans la mémoire. Cette dernière permet entre autre de savoir ce qui est bon ou non, ce qui fait mal ou non, ce qui me rend heureux ou non, .... C'est cela, l'analogie.

Par le cerveau droit on ressent le plaisir, la joie, la crainte, la peur, etc....; on voit les formes, les couleurs.  Etant "muet" (ne disposant pas des capacités linguistiques, parole etc... ), il s'exprime par des réactions non verbales (expression des sentiments par des mimiques par exemple). C'est le cerveau "artistique", le siège de l'imagination, de la créativité, celui qui peut nous apporter une nouvelle vision des choses, qui associe les idées pour en créer d'autres, qui rebondit.

 

Tandis que le cerveau droit se focalise sur la ressemblance des choses, le cerveau gauche accentue leurs différences !

 Nos décisions fondamentales profondes sont dictées le plus souvent par l'hémisphère droit (choix d'un partenaire, d'une religion, d'un loisir, ...) et seulement rationalisées après coup par des justifications du cerveau gauche.

On pourrait dire que l'hémisphère droit "résonne", et que l'hémisphère gauche "raisonne"......

 

     Et le mandala dans tout ça?

L’importance accordée au langage créatif et à la communication spécifique avec le cerveau droit est fondée sur le fait que bien avant de pouvoir mettre des mots sur son expérience, l’enfant met des images. Son usage fait partie de notre évolution humaine.

Nous construisons constamment une image du monde basé sur ce que nous voyons autour de nous. Dans la culture moderne, nous sommes envahis par des stimuli visuels issus entre autre de la publicité et des intérêts politiques. Nous sommes littéralement bombardés par le langage figuré qui est conçu pour nous vendre des produits et pour former nos pensées et émotions. Les mandalas nous offrent une manière différente d'"entrée visuelle" basée sur le contenu symbolique.

D'une part, le coloriage et le dessin de mandala sont typiquement des activités du cerveau droit: il faut gérer un espace en jouant avec des rythmes et en se laissant inspirer par l'harmonie des couleurs. D'autre part, leur interprétation et la verbalisation qui l'accompagne font appel au cerveau gauche. Le travail du mandala est harmonisante pour les deux hémisphères, mettant en place les conditions indispensables d'un bon fonctionnement et d'un équilibre cérébral.
 

La psychanalyse associe le cerveau gauche, celui de la parole, au conscient, et le cerveau droit, celui des images, des symboles, des représentations mentales, à l'inconscient. Vivre l'expérience du mandala, à titre personnel, revient à créer un pont entre le conscient et l'inconscient, cerveau gauche et cerveau droit, à révéler la phase cachée des ressources gardées jalousement au secret à l'intérieur de soi.

C'est aussi permettre au cerveau gauche de "souffler" un peu, de lâcher prise, de se laisser aller au ressenti, aux sensations, aux émotions (comme dans le rêve), en laissant l'hémisphère droit s'exprimer librement, sans tenter de le "rationaliser", mettant ainsi nos éventuelles ruminations mentales en "sourdine".

 

mandala d'Annie Nedelec

 

 

     approche psychologique du mandala

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Introduction

Généralités

Les origines

Le cerveau droit

 

Utilisations

Approche Psychologique

Support de Méditation

Outil de Pédagogie

 

Dessin et coloriage

Le langage des couleurs

Quelques conseils

Modèles à colorier